Le mal de mer ? Pas pour moi ! 2


Le mal de mer … Phénomène récurrent chez bon nombre de personnes qui prennent le large en bateau. Aujourd’hui, l’équipe de PLACEdelaLOC vous dit tout ! 

PLACEdelaLOC-le mal de mer-blogdubateau

Le mal de mer ? Pas pour moi !

 

48 heures pour certains, plusieurs jours pour d’autres… le mal de mer dépend de chaque personne et de chaque profil.
Cependant, plusieurs règles existent pour essayer de lutter face à cela. Sachez toutefois que l’idée essentielle pour prévenir le mal de mer est d’être dans une forme physique et mentale optimale.

Avec l’aide de spécialistes de la mer, notre équipe à récolté les bons conseils à adopter pour lutter un maximum face à ce fléau.

 

Pour cela, il est important de se baser sur la règle des F.F.F.P.H :

 

  • Le Froid : Il est important de bien se couvrir lorsque l’on prend le large. Que vous partez à la journée ou durant quelques heures, il est prépondérant d’utiliser des vêtements chauds pour ne pas avoir froid et se protéger du vent.

 

  • La Fatigue : N’hésitez pas à faire quelques siestes avant de partir. On ne prend jamais le bateau fatigué. Soyez reposé et détendu. La fatigue et l’épuisement y sont pour beaucoup dans le mal de mer.

 

  • La Faim : Avoir l’estomac vide peut vite engendrer des nausées et laisser place au mal de mer. Il est alors très important de manger régulièrement pour lutter contre le mal de mer et contre les calories perdus suite à une éventuelle activité physique. Privilégier les fruits et barres de céréales qui sont des aliments riches permettant d’apporter de l’énergie.

 

  • La Peur : La peur est souvent visible lorsque l’on prend le bateau pour la première fois. Comme cité auparavant, le fait de stresser et d’avoir peur n’est pas bon pour lutter contre le mal de mer. Essayez d’être détendu et reposez vous pour avoir une attitude positive.

 

  • L’Hydratation : Enfin, le fait de s’hydrater est fondamental durant votre séjour en mer. Buvez de l’eau régulièrement pour prévenir du mal de mer et limiter un éventuel stress. Toutefois, alors que les sodas et boissons peuvent être tolérés, l’alcool et le café sont fortement déconseillés.

 

En tenant compte de ces différentes préconisations, vous pouvez partir désormais en mer en toute tranquillité !


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Le mal de mer ? Pas pour moi !

  • seb

    La Faim : gros gros avantage de la banane : si vous êtes sujet au mal de mer, la banane a le même goût quelque soit son sens de transit dans l’oesophage…dans ces moments là, le moindre réconfort est le bienvenu !